Historique de nos recherches


Nous étudions l’Effraie des clochers depuis plus de 30 ans. Le premier nichoir, installé en 1986 en amateur, a marqué le début de l’aventure. Alexandre Roulin a collaboré avec des revues locales avant de travailler à l’université et de devenir chef de son groupe de recherches. Découvrez un aperçu de nos recherches grâce à une sélection chronologique d’une trentaine de nos articles scientifiques. De nos jours, c’est en effet sous forme d’articles que les connaissances scientifiques sont créées et partagées. Découvrez tous les articles ici. Un livre en anglais résume aujourd’hui ces connaissances.



Les thèmes de cet historique

Coloration du plumage

La coloration du plumage des Effraies varient du blanc aux roux et de l’immaculé au complètement tacheté. À quoi cette variation de coloration est-elle due ? comment ces couleurs sont-elles inscrites dans les gènes ? y a-t-il des variations géographiques ? si oui, pourquoi ? est-ce que ces différences de couleurs sont liées à la physiologie ou au comportement des individus ? et encore bien d’autres choses !

Alimentation

Le régime alimentaire des Effraies et comment il varie au cours du temps ou des paysages nous permet de mieux connaître cette espèce, et à terme, de mieux la protéger.

Négociation

 Les oisillons d’Effraie de clochers émettent beaucoup de cris durant la nuit. Nous avons découvert qu’ils négociaient entre eux pour savoir qui aura la prochaine proie amenée au nid. Tour de parole, volume, fréquence et durée des cris, mais aussi vol ou don de proie, nous décortiquons la vie de famille des Effraies.

Reproduction

Sujet largement répandu en ornithologie, les comportements de reproduction des Effraies des clochers a été abondamment étudié par notre groupe. De la ponte des œufs à l’envol des jeunes, du choix du site de nidification au divorce des parents, nous tentons de comprendre tous les aspects de la reproduction.

Dynamique des populations

La survie des Effraies des clochers nous tient à cœur, en particulier dans notre zone d’étude, où nous pouvons avoir plus d’impact. Nous recherchons donc quels sont les éléments qui influencent positivement ou négativement la taille de la population de chouettes.

Divers

 Quelques articles à propos de parasitisme ou d’arbre phylogénétique, soit les liens de parenté des ancêtres et des cousins des Effraies des clochers. Des sujets que nous traitons moins souvent, mais qui ont toute leur importance.


1998

Coloration du plumage

Notre première étude sur le polymorphisme de couleurs des Effraies des clochers. Elle montre que la couleur rousse ou blanche d’une chouette est héritée génétiquement de ses parents. La même année, il a également été prouvé que la taille des taches noires au bout des plumes du ventre et de la poitrine est également héréditaire. Ces aspects ont ensuite été confirmés à maintes reprises.


obtenir l'article

1999

Coloration du plumage

Cette étude suggère que les mâles « préfèrent » se reproduire avec des femelles possédant de grandes taches noires sur le ventre.


obtenir l'article

2000

Coloration du plumage

La couleur d’une chouette est un signal de qualité génétique. Plus la taille des taches noires sur la partie ventrale du plumage d’une femelle est élevée, meilleure sera la réponse immunitaire de ses petits pour un antigène particulier.


obtenir l'article

2000

negociation

Les oisillons de l’Effraie des clochers « négocient » vocalement pour savoir à qui reviendra la prochaine proie rapportée par les parents.


obtenir l'article

2001

Coloration du plumage

Les Effraies au plumage plus pointillé résistent mieux aux attaques de la mouche parasite Carnus hempaterus.


obtenir l'article

2002

reproduction

L’Effraie des clochers est l’une des rares espèces produisant deux pontes par année. Environ la moitié des femelles qui initient une deuxième ponte changent de partenaire pour ce faire.


obtenir l'article

2003

Dynamique des populations

Les bonnes années sont caractérisées par une très bonne survie, une arrivée en masse d’immigrants et, en parallèle, le départ (émigration) de beaucoup de jeunes oiseaux de notre population vers d’autres population.


obtenir l'article

2004

reproduction

Les Effraies des clochers sont monogames. Mâle et femelle élèvent habituellement leurs petits ensemble. Le 98% des jeunes sont issus des pères qui les nourrissent. La paternité est donc très forte et il y a peu de petits extra-conjugaux !


obtenir l'article

2004

Coloration du plumage

Recensement des connaissances sur les facteurs qui favorisent l’évolution, la maintenance et les fonctions adaptatives du polymorphisme de couleurs chez l’Effraie des clochers.


obtenir l'article

2006

Dynamique des populations

Au XXe siècle, la population d’Effraies suisses a subi trois grandes réductions d’effectifs suite à des hivers très rigoureux.


obtenir l'article

2007

Dynamique des populations

Les fluctuations d’effectifs au sein d’une population sont surtout influencées par les variations des taux de survie des adultes et le succès de reproduction a en fait un faible impact. Ainsi, si beaucoup de jeunes atteignent l’âge de l’envol durant une année, cela ne signifie pas nécessairement qu’il y aura beaucoup de couple nicheurs l’année suivante.


obtenir l'article

2008

divers

Les Effraies de clochers femelles déposent dans leurs œufs des substances qui améliorent la résistance des poussins aux mouches parasites Carnus hempaterus. 


obtenir l'article

2008

Coloration du plumage

Étude des rôles multiples des hormones régulant entre autres la synthèse de la mélanine, pigment responsable de la coloration chez de nombreuses espèces animales. Les animaux de couleurs foncées sont en général plus agressifs, sexuellement plus actifs et plus résistants au stress et aux infections.


obtenir l'article

2009

Coloration du plumage

Dans l’hémisphère nord (mais pas sud), les Effraies affichent des taches plus grosses dans la zone équatoriale comparativement aux zones tempérées.


obtenir l'article

2009

negociation

Les oisillons des Effraies des clochers émettent des cris plus longs s’ils ont plus faim que leurs frères et sœurs. Ils adaptent la longueur de leurs cris en fonction des autres oisillons afin de se mettre d’accord sur qui est le plus affamé et « mérite » la prochaine proie.


obtenir l'article

2010

Coloration du plumage

En Europe, la variation géographique de la coloration est maintenue par le phénomène de la sélection naturelle. Il est préférable d’être rousse au nord et blanche au sud ! Cette proposition a ensuite été confirmée par une étude théorique en 2014.


obtenir l'article

2010

Coloration du plumage

Les femelles les plus tachetées gèrent mieux l’hormone du stress, la corticostérone, que celles moins tachetées.


obtenir l'article

2010

Coloration du plumage

Les femelles à grosses taches noires survivent mieux durant leur première année de vie que celles à petites taches.


obtenir l'article

2011

Coloration du plumage

Etude résumant différentes découvertes sur les liens entre couleurs et qualité des individus.


obtenir l'article

2012

negociation

Description et étude du comportement de don de proie chez les jeunes Effraies des clochers.


obtenir l'article

2013

negociation

Étude de l’importance de la fréquence des cris, en plus de leur durée, dans la négociation entre jeunes Effraies des clochers. Le niveau de faim a plus d’influence sur le nombre de cris que sur la durée des cris. Cela explique pourquoi, dans un processus de négociation, le nombre de cris est plus important pour influencer le comportement d’un frère ou d’une sœur que la durée des cris.


obtenir l'article

2013

negociation

Les chouettes sont polies, elles ne se coupent pas la parole ! Ainsi, une jeune chouette n’interrompra presque jamais un frère ou une sœur lorsqu’il ou elle crie. Cet aspect a été à nouveau étudié en 2018.


obtenir l'article

2014

Coloration du plumage

Étant donné que les colorations mélaniques confèrent certains avantages et les colorations non mélaniques d’autres avantages, nous devrions nous attendre que ces colorations ne soient pas identiquement affectées par le réchauffement climatique.


obtenir l'article

2014

reproduction

Un quart des couples d’Effraies des clochers divorce chaque année.


obtenir l'article

2014

reproduction

Description de certains paramètres reproductifs de l’Effraie des clochers dans notre population, notamment l’influence des conditions météorologiques durant la saison de reproduction.


obtenir l'article

2015

Coloration du plumage

Étude de l’effet du gène MC1R, en partie responsable du polymorphisme de couleurs chez l’Effraie des clochers.


obtenir l'article

2015

negociation

Non seulement la faim dicte comment un jeune ajuste ses cris de négociation mais également les interactions sociales. Les petits ajustent continuellement leurs cris en fonction « de l’humeur » de leurs frères et sœurs.


obtenir l'article

2016

alimentation

Etude générale sur la présence de micromammifères insectivores dans le régime alimentaire des Effraies des clochers en Europe. Fait suites aux mêmes études sur la présence des reptiles, des amphibiens, des chauves-souris, des oiseaux et des invertébrés dans le régime alimentaire des Effraies européennes.


obtenir l'article

2016

Coloration du plumage

Après la dernière période glaciaire, l’Effraie a reconquit l’Europe en empruntant deux voies le long des côtes méditerranéennes. Une lignée est partie du Moyen-Orient et une autre d’Afrique du Nord et d’Espagne. C’est à ce moment que la coloration rousse est apparue. Les chouettes ancestrales européennes étaient donc blanches.


obtenir l'article

2016

divers

Nous avons déterminé l’arbre phylogénétique, une sorte d’arbre généalogique des espèces, de l’Effraie des clochers et de ses nombreuses cousines. Cet arbre a ensuite été affiné en 2018.


obtenir l'article

2017

Coloration du plumage

Cette étude démontre que les forces de sélection qui agissent sur la couleur des animaux affectent également d’autres propriétés physiologiques. Il y a donc un lien génétique fort entre les gènes impliqués dans la coloration et ceux impliqués dans d’autres fonctions.


obtenir l'article

2019

Coloration du plumage

Au niveau mondial, la couleur rousse est plus fréquente dans les régions humides, et la couleur blanche est plus répandue dans les régions sèches.


obtenir l'article

2019

alimentation

Analyse du régime alimentaire de l’Effraie des clochers dans le monde entier.


obtenir l'article

2020

divers

Séquençage du génome de l’Effraie des clochers.


obtenir l'article